La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

 

Vient de paraître

 

 

 

 

 

STAPS  the international journal of sport science and physical education 

 

 

Peer review process for manuscripts submitted to the STAPS journal

 

 

Editorial board

 

The editorial board of the STAPS journal includes the editor-in-chief and associate editor of the journal, as well as 17 main editors for the different sections (“Anthropology/Ethnology”, “Didactics/Intervention”, “Epistemology/Philosophy”, “History”, “Sociology”, “Management, Economy and Politics”, “Psychology”, “Work in Progress”, “Carte blanche to…”, “Scientific Watch”). These section editors are recognized international experts in the aforementioned fields. Each submitted manuscript is assigned to the editor of the corresponding section.

 

 

Choosing reviewers

 

Section editors choose reviewers on the basis of their expertise on the topic dealt with.  Reviewers are always - save in exceptional cases where a very specific expertise is required - statutory lecturers (university lecturers or professor-researchers), from France or other countries, with accreditations to direct research, for more than half of them. In general, some sixty reviewers are called upon every year by the editorial board of the STAPS journal.

 

Peer review process and publishing

 

All the traditional steps of a double-blind peer review process are strictly observed:

 

1-    The editorial board reads the submitted manuscript

2-    The manuscript is anonymized

3-    Editors of the corresponding section(s) choose reviewers

4-    The anonymized manuscript is sent to reviewers

5-    The handling editor considers all the reviews

 

The initial recommendations are given to the author(s):

1-    Acceptance

2-    Provisional acceptance (conditional on making minor revision with proofreading by the scientific editor).

3-    Major revision requested (follow-up review required)

4-    Rejection

 

6-    The manuscript is sent back and forth between reviewers and authors, when necessary, via section editors until it is accepted or rejected

7-    The title, abstract and keywords of the accepted articles are sent to translators (German, Spanish and Italian)

8-    The editor-in-chief of the journal proofreads every article and drafts the issue

9-    The De Boeck editorial team proofreads the issue

10- The final draft is proofread by the editor-in-chief of the journal and authors (with possible requests of amendments on the form)

11- Final edits by the De Boeck editorial team and final modifications until print approval.

 

International scope of the journal

 

Thanks to its high level of requirement, rigor and expertise, the STAPS journal can legitimately claim to national and international scientific recognition. Regular publication of articles in English, as well as the translation in five languages of the abstracts of all research papers, bear evidence to the desire to be a journal of international scope.

 

Acceptance rate of manuscripts

 

For the varia issues as for the special issues, the acceptance rate is consistent with the rigor of expertise required by the STAPS journal:

 

-       between 1997 and 2002: 33% (350 accepted manuscripts out of 1,100 reviewed)

-       between 2008 and 2012: 42% (121 accepted manuscripts out of 286 reviewed)

-       2013 : 38% (27 accepted manuscripts out of 71 reviewed)

-       2014 : 40% (33 accepted manuscripts out of 80 reviewed)

-       2015 : 48% (27 accepted manuscripts out of 56 reviewed)

 

Planning issues

 

Since 2013, the STAPS journal has alternated between special issues and varia issues. The editorial team of the STAPS journal fully embraces this choice, made by numerous international sports sciences journals today, to satisfy self-imposed scientific rigor. Apart from day-to-day management of submitted manuscripts and matters related to editorial, administrative and financial aspects of the STAPS journal, the role of the editorial board is to define the scientific policy of the journal and plan future issues (usually between 6 to 8 volumes are prepared in advance, so 18 months to 2 years prior publication). In order to do so, the STAPS journal encourages its members to contribute to special, thematic issues in keeping with very precise specifications. It also organizes miscellaneous articles within varia issues, by imagining a dynamic and coherent coordination within the issues.

 

 

Processus d’expertise des articles soumis à la revue STAPS

 

 

Organisation du comité de rédaction

Le comité de rédaction de la revue STAPS est composé du directeur et du directeur-adjoint de la revue, ainsi que de 17 rédactrices/rédacteurs principales/principaux de section (sections « Anthropologie/Ethnologie », « Didactique/Intervention », « Epistémologie/Philosophie », « Histoire », « Sociologie », « Management, économie et politique », « Psychologie », « Chantier en question », « Carte blanche à… », « Actualité de l’édition »). Ces rédacteurs principaux sont reconnus pour leur expertise internationale dans ces champs. Chaque article reçu est confié aux rédactrices/rédacteurs du champ dans lequel il s’inscrit.

 

Choix des experts par les responsables de sections

Les experts choisis par les responsables de sections le sont pour leur parfaite connaissance du sujet abordé. Ils sont toujours (sauf cas exceptionnels inhérents à la recherche d’une compétence d’expertise très particulière) des enseignants-chercheurs statutaires (Maîtres de conférences ou Professeurs des universités), français et/ou étrangers, qui détiennent, pour plus de la moitié d’entre eux, une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR). En général, chaque année, une soixantaine d’experts est sollicitée par le Comité de Rédaction de la revue STAPS.

 

Étapes de l’expertise et de la publication

Les étapes classiques d’un processus d’expertise en double-aveugle sont scrupuleusement respectées :

1-    Lecture du texte soumis par le comité de rédaction

2-    Anonymisation du texte

3-    Choix des experts par le(s) rédactrice(s)/rédacteur(s) de la ou des section(s) concernée(s)

4-    Envoi des textes anonymés aux experts

5-    Réception et synthèse des retours d’expertises

Les avis initiaux remis aux auteurs sont les suivants :

1- Texte accepté

2- Texte accepté, après modifications mineures. Relecture nécessaire par le rédacteur de section scientifique

3- Texte nécessitant des modifications majeures (nouvelle expertise indispensable)

4- Texte refusé

6-    Navettes éventuelles entre experts et auteur(e)(s) via la ou le(s) rédactrice(s)/rédacteur(s) de section(s) jusqu’à acceptation éventuelle de l’article ou refus

7-    Envois aux traducteurs (allemand, espagnol et italien) du titre, du résumé et des mots-clés de chaque article accepté

8-    Relecture par la Direction de la revue de chaque texte et préparation de la maquette

9-    Relecture par l’équipe d’édition De Boeck

10- Relectures des épreuves de la maquette finale par la Direction de la revue et par les auteur(e)s ouvrant sur d’éventuelles ultimes demandes de modifications (forme)

11- Dernières corrections réalisées par l’équipe d’édition De Boeck et derniers ajustements jusqu’à validation du BAT (Bon-à-tirer).

 

Dimension internationale de la publication

L’exigence et la rigueur d’expertise sont autant de qualités qui permettent à la revue STAPS de prétendre légitimement à la reconnaissance scientifique nationale et internationale qu’elle mérite. La publication d’articles en langue anglaise, de plus en plus fréquente, ainsi que la présentation en cinq langues des résumés de tous les articles de recherche attestent de la volonté de conquérir cette dimension internationale.

 

Taux d’acceptation des articles

Pour les numéros Varias comme pour les numéros thématiques, le taux d’acceptation des articles est conforme à la rigueur de l’expertise mise en place par la revue STAPS :

- Entre 1997 et 2012 : 33% (350 textes acceptés pour 1 100 articles expertisés)

- Pour la période 2008-2012 : 42% (121 textes acceptés pour 286 articles expertisés)

- Année 2013 : 38% (27 textes acceptés pour 71 articles expertisés)

- Année 2014 : 40% (33 textes acceptés pour 80 articles expertisés)

- Année 2015 : 48% (27 textes acceptés pour 56 articles expertisés)

 

Planification de la publication de la revue

Depuis 2013, la revue STAPS s’est orientée vers une alternance entre numéros spéciaux et numéros varias. Ce choix, qu’ont opéré de nombreuses revues internationales en sciences du sport aujourd’hui, est pleinement assumé par la rédaction de la revue, qui envisage ces numéros dans un souci d’exigence scientifique toujours affirmé. Outre la gestion au quotidien des articles soumis à expertise et des questions relatives au fonctionnement éditorial, administratif et financier de STAPS, le rôle du Comité de Rédaction consiste à penser la politique scientifique de la revue et à assurer la programmation des numéros à venir (entre 6 et 8 volumes sont généralement prévus à l’avance soit une anticipation d’un an et demi à deux ans). Pour cela, il incite ses membres à proposer des numéros thématiques, selon un cahier des charges précis. Il organise également les articles Varias reçus, en imaginant une structuration des numéros cohérente et rythmée.

 

 

 

 Dernière livraison

 Le n° 117/118 est paru.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              

 

 

 

 

 

 

 

 

AFRAPS 

Contenu