La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

VA PARAÎTRE 

(15 mars 2018)

Les activités sportives de nature à l'école

Sous la direction de André Suchet et Jean-Michel Meyre

 

 

 

 

 

 

 

Vient de paraître

 

 

 

 

 

 

Numéros spéciaux de la revue STAPS

 

Special issues of the STAPS journal

Specifications for coordinators

                       

 

 

1-    The editorial board is responsible for generating special issues projects with board members and members of the editorial board of the AFRAPS (French Research Association on Physical Activity and Sports). The editorial board of the STAPS journal also receives requests from professor-researchers.

 

2-    Coordinators of a special issue (2 members of the editorial board of the STAPS journal and/or of the AFRAPS; a member of the STAPS journal of the STAPS journal and/or of AFRAPS + a professor-researcher expert in the field, French or foreign) draft a special issue project (one page) including a short overview presenting the scientific interest of the special issue and estimated schedule.

 

3-    The projects are presented to the editorial board of the STAPS journal, who accepts or rejects each project and potentially revises them.

 

4-    Coordinating the issue and meeting the usual review process standards of the STAPS journal lies entirely with the coordinators.

a)    Coordinators are in charge of writing and broadcasting the call for papers, in which they first ask for “intentions to publish”, in order to make up a ‘skeleton’ for the issue, give it an orientation and identify potential authors for this special issue. Attention is paid to publishing at least one special issue in another language than French.

b)   Coordinators receive manuscripts and conduct the review process: anonymizing the article; choosing two anonymous experts for each article (including for the introduction of the special issue); reporting on the reviews once they are sent back from the reviewers; keeping authors informed of the recommendations and coordinating communication until final acceptance or rejection of the manuscript.

c)    Coordinators write an introduction which serves both as an opening for the issue and an overview on the addressed topic. This introduction includes a series of questions or a state-of-the-art report on the topic. Coordinators may also include an afterword, or a “carte blanche”, to put the issue into perspective.

d)   Coordinators can also invite authors to write reading notes in keeping with the theme of the issue, to feed the “Scientific watch” section.

e)    Once all articles are ready, coordinators send them (with summaries in English, a short biography of each author, etc.) along with contents of the issue to the journal editors, who then work on drafting the issue with De Boeck.

 

5-    The usual standards of the STAPS journal apply to the manuscripts submitted for special issues; coordinators ensure compliance with those standards

 

6-    The overall volume for a special issue lies between 250,000 and 400,000 characters. Outside this range, coordinators must contact editors for a specific format to be considered.

 

7-    Coordinators set up an estimated schedule, in agreement with the editorial board of the STAPS journal. Globally, coordinators work within an 18-month schedule:

 

-       Call for papers : 3 months for “intentions to publish” to be communicated  + 3 months for submitting final manuscripts

-       Preparation of the issue (review process, etc.) until ready to be published: 1 year

 

 

 

Numéros spéciaux de la revue STAPS

Cahier des charges à destination des coordinateurs de numéros

                       

 

 

1-     Le comité de rédaction se charge de susciter des projets de numéros spéciaux auprès des membres du CR et du CA de l’AFRAPS. Il reçoit également des sollicitations de chercheurs extérieurs.

 

2-     Les coordinateurs d’un numéro spécial (2 membres du CR de la revue STAPS et/ou du CA de l’AFRAPS ; ou 1 membre du CR de la revue STAPS ou du CA de l’AFRAPS + 1 enseignant-chercheur expert du domaine, français ou étranger) rédigent un projet de numéro (1 page) : texte problématique présentant l’intérêt scientifique de ce numéro et prévision d’échéancier.

 

3-     Les projets de numéros thématiques sont présentés au CR de la revue STAPS, qui donne son avis sur ces projets (acceptation ou refus) et les amende éventuellement.

 

4-     La coordination du numéro ainsi que la garantie du respect du processus d’évaluation selon les normes habituelles de la revue STAPS reviennent alors entièrement aux coordinateurs.

a)     Les coordinateurs se chargent de la rédaction et de la diffusion d’un appel à contribution, dans lequel ils sollicitent d’abord des « intentions de publication », ce qui leur permet d’envisager un « squelette » de numéro, d’orienter leur numéro thématique et d’identifier les auteurs susceptibles de participer au numéro spécial. Ils essayent de faire en sorte qu’au moins un article du numéro spécial soit publié en langue étrangère.

b)    Ils reçoivent les articles et les lancent dans le processus d’expertise : anonymisation de l’article ; choix de deux experts anonymes pour chaque article, y compris l’introduction du numéro ; retours des expertises et synthèse des expertises par les coordonnateurs ; envoi des avis et navettes jusqu’à acceptation ou refus définitif du texte.

c)     Ils rédigent une introduction servant à la fois d’ouverture du numéro et de synthèse sur le sujet traité. Celle-ci contient une revue de questions ou un état de l’art sur la question. Ils peuvent également envisager d’intégrer dans le numéro une postface, ou une « carte blanche », qui permette de mettre en perspective le numéro.

d)    Le rôle des coordinateurs est aussi de solliciter des auteurs de notes de lecture en lien avec le thème du numéro, pour alimenter la rubrique « actualité scientifique ».

e)     Une fois l’ensemble des articles finalisés, ils transmettent les articles (avec les résumés en anglais, une notice biographique courte de chaque auteur, etc.) et d’un sommaire du numéro aux rédacteurs en chef de la revue, qui gèrent alors la construction du numéro avec De Boeck.

 

5-     Les articles proposés sont écrits scrupuleusement selon les normes habituelles de la revue STAPS ; les coordinateurs veillent au respect de ces normes.

 

6-     Le volume total du numéro thématique est compris entre 250.000 et 400.000 signes. En dehors de cette « fourchette », les coordinateurs doivent contacter les rédacteurs en chef pour envisager une structuration spécifique.

 

7-     Les coordinateurs établissent un échéancier précis, établi en accord par le CR de la revue. Globalement, ils veillent au respect d’un calendrier sur 18 mois :

-        Appel à contribution : 3 mois pour récupérer les intentions de publication + 3 mois pour recevoir les propositions finales d’article

-        Confection du numéro (expertises, navettes, etc.) : remise du numéro finalisé : 1 an

 

 Dernière livraison

 Le n° 117/118 est paru.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              

 

 

 

 

 

 

 

 

AFRAPS 

Contenu